CommuneInformations communales

Feuille de route

Les coûts d'investissement pour le renouvellement ou la nouvelle pose des tuyauteries eau potable et assainissement étant toujours plus importants, il est nécessaire de trouver des subventions. La commune ne peut qu'en de très rares occasions faire face seule à de tels budgets.
Outre le Conseil Départemental et l'Agence de l'Eau, les financeurs traditionnels, un plan de travaux sur 3 ans a été déposé auprès du Syndicat du Vidourle, en espérant une contribution magnanime.
Dans ces projets peuvent être listés la rénovation de la rue de la Draille et de la Burrière ; le chemin de la Condamine ; tout le cœur du village avec les rues du Plan de Long, du Griffe et des Aires Vieilles ; et finalement une éventuelle nouvelle station d'épuration.
Ce ne sont pas tous des travaux qui s'effectueront dans les 3 ans à venir, mais toutefois des projets d'intention sur lesquels la commune réfléchit assidûment quant à leur réalisation.  

 

Vétusté de la canalisation des eaux usées

Un passage caméra des réseaux d'eaux usées a été réalisé en janvier et les résultats ne sont pas élogieux. Dans de nombreux secteurs la canalisation est fortement détériorée et par temps de pluie et/ou remontée des eaux de nappe conséquente, les infiltrations d'eau parasite sont importantes.
Tout cet imprévu finit sa course à la station d'épuration qui n'est pas façonnée pour recevoir le surplus. Soit tout le processus de traitement des eaux usées est noyé rendant la station inopérante, soit la station bascule dans le rejet immédiat des eaux usées par surverse dans le Tombarel avant même d'être traitées.
Heureusement ces phénomènes sont ponctuels et ne durent jamais longtemps.
Cependant le résultat ne peut être considéré comme acceptable.
Les tronçons défectueux de la canalisation sont clairement identifiés et un projet de réhabilitation convenable va être initié.