Histoire de Combas2000 ans d'histoire

Texte sur Saint Brice

Origine : paroisse catholique de Combas

Le mot « Briktius » a une double origine, ou latine : le bricoleur, ou celtique ; le fort, le vigoureux.

Il y a de nombreux saints qui ont porté ce nom.

Tout d'abord, il y a ce Saint Brice qui fut le successeur de Saint Martin de 397 à 444 comme Evêque de Tours. Sa vocation religieuse s'exerça dans une activité missionnaire chez les Francs et dans son combat contre l'hérésie arienne qui contestait la divinité du Christ.

Quant à ses erreurs de jeunesse, entre autres la raillerie contre Saint Martin à propos de sa dévotion et qu'il appelait « suspex coeli » (qui regarde le ciel), il devait se repentir plus tard ; il était temporairement expulsé de son évêché.

Pour prouver son innocence contre l'accusation qu'il était le père d'un enfant illégitime, il portait des charbons brûlants dans son habit jusqu'à la tombe de Saint Martin sans brûler ses vêtements. En outre, le nourrisson exclamait, comme un jugement divin : « Tu n'es pas mon père ». Le culte de Saint Brice se répandit dans le sillage de celui de Saint Martin pour lequel il construisait une église à Tours, église dans laquelle Saint Brice repose également à jamais.

Le Saint Brice est appelé pour lutter contre les maux de ventre et les coliques, mais il est par ailleurs le patron des enfants, des juges et des innocents persécutés.

Sa fête est le 13 novembre, deux jours après celle de Saint Martin.

 

Prière à Saint Brice

Par l'intercession de Saint Brice, Père, écoute notre prière ! Et laisse notre demande venir jusqu'à Toi !

Prions. Dieu Tout-Puissant, tu a donné à ton peuple Saint Brice comme évêque et tu as fait de sa vie un exemple visible de ta bonté. Regard sa sainte vie et dispense nous Ton amour paternel. Nous T'en prions par le Christ notre Seigneur. Amen.

A propos de l'image

La représentation montre un étendard de l'église de Saint Brice à Okoven, selon le modèle d'un retable d'autel d'une chapelle (Knappenkapelle) à Schwaz, Autriche.

Sont bien mis en avant les deux attributs avec lesquels Brice est souvent représenté car ils témoignent de son innocence : charbons ardents dans ses vêtements et le nourrisson à ses pieds.

 

Cantique à Saint Brice

Air : «Pitié, mon Dieu »

 

Refrain

O grand Saint-Brice

Notre Patron

Sois nous toujours propice

Auprès du Dieu très bon. (Bis)

 

1

Il fut de TOURS, cette ville fameuse,

Deux fois illustre, par lui, par Saint-Martin ,

Brice et Martin la firent glorieuse,

L'orgueil, l'honneur d'un grand peuple chrétien.

2

Dans sa jeunesse, au Saint, s'il fut rebelle,

Il reconnut promptement son erreur,

Puis se montra vertueux et fidèle,

Et témoigna du plus excellent cœur.

3

Diacre encore, ce fut un coup terrible,

Quand son évêque lui dit : « en vérité,

Je sais de Dieu, qu'à mon poste pénible,

Après ma mort, vous serez appelé ».

4

Martin mourut, et suivant ses paroles,

Brice devint évêque à son tour,

Il succéda à l'apôtre des Gaules.

Mais que de peines il souffrit en retour !

5

Calomnié et flétri par l'envie,

Il dû subir un dur et long exil,

Pendant sept ans, bien loin de la Patrie.

Sa rude peine mit ses jours en péril.

6

Après ce temps de cruelle souffrance

Le peuple enfin le réclame à grands cris.

Tous, à l'envi, proclament l'innocence,

Du grand évêque qu'ils chassèrent jadis.

7

Après sa mort, tous pleurent et se désolent ;

Petits et grands visitent son tombeau ;

Les affligés y prient et se consolent :

Brice, du ciel, veille sur son troupeau.

8

Fiers Combassiens, implorons la puissance,

Du grand évêque, notre saint protecteur,

Ah ! prions le pour notre chère France,

Pour la paroisse et pour notre pasteur.

 

Cansoun a la glori de Combas

(sus l'er de la FOUN DE NIME d'après POUSSIGUES)

Adaptation d'André ( ? )

 

Refrain :

COMBAS BEU DELICE BEU PAI D'AZUR

LUEN DE TU LENGUISSE ME FAU TOUN CEU PUR

 

1

I'a de proumenado valoun de milioun, touta la journada sembla proucessioun

(il y a des promenades valant des millions, toute la journée ça semble procession)

La nio lous tétaïres (*) ié van a grand pas, fougissoun las maïres e lous bec de gaz.

(la nuit les amoureux y vont à grand pas, fuyant les mères et les becs de gaz)

2

Aven un villatge qu'es en viradou, podes pas vous perdre, est marqua pertout

(nous avons un village qui tourne en rond, vous pouvez pas vous perdre c'est marqué partout)

Aven des bonnas caves din nostra région, e podes ben me creïre lous vins y soun boun.

(nous avons de bonnes caves dans notre région, si vous voulez me croire les vins y sont bons)

3

Aven una montagna qu a mille pans de naut ; en V.T.T. se devala mais pouviez vous fa mau

(nous avons une montagne qui a mille pans de haut, en V.T.T. elle se descend mais vous pouvez vous faire mal)

D'aqui oun po veïre la Foun de la Mère de Dieu, e podes me creïre i'a d'aïgua quand plou

(D'ici on peut voir la fontaine de la Mère de Dieu, vous pouvez me croire il y a d l'eau quand il pleut)

4

Aven un président lou millou de la région, et sus la départementale ya lou miel au papi

(nous avons un Président le meilleur de la région, et sur la départementale il y a le miel du papi)