Histoire de Combas2000 ans d'histoire

Eglise fortifiée

Mémoire de Maîtrise d'histoire de l'art - Marie-Chantal L'HUILLIER
Le village de Combas était fortifié et possédait un château dont l'église Saint Brice constituait la chapelle castrale.
Cette église est citée par la bulle d'Urbain II parmi les édifices de Psalmodi. La nef date du XIIème siècle (second style roman).
La tour clocher actuelle a été construite au XVIIIème siècle, les deux chapelles latérales au XIXème siècle.

 

Eglise fortifiée

 
 

 

Saint Brice

Le mot "Briktius" a une double origine, ou latine : le bricoleur, ou celtique ; le fort, le vigoureux.
Tout d'abord, il y a ce Saint Brice qui fut le successeur de Saint Martin de 397 à 444 comme Evêque de Tours. Sa vocation religieuse s'exerça dans une activité missionnaire chez les Francs et dans son combat contre l'hérésie arienne qui contestait la divinité du Christ.

 

Saint Brice

 
 

 

Extraits d'ouvrages

"Eglises oubliées du Bas Languedoc" & Cévennes Magazine
La bulle d'Urbain II cite, parmi les bénéfices de Psalmodi, in diocesi uticensi in loco de valle Cumbas, ecclesia. S. Bricci.
Il s'agit de Saint Brice de Combas qui était installé près de l'intersection de la draille venant de Psalmodi par Souvignargues et de la voie romaine de Nîmes à Rodez.

 

Extraits d'ouvrages